Informations

Nouveaux produits

Promotions

L'actualité

Réplique Manga Ciné

Comment entretenir son katana ?


L'entretien est une étape importante de la vie du sabre.
Bien sûr, aujourd'hui on ne se bat plus avec cette arme mais les matériaux qui le composent sont tous d'origine naturelle et sont tous démontables manuellement sans l'usage d'aucun outil destructif. 

Entretien de la saya :

La saya de votre sabre est recouverte de plusieurs couches de laque. En vue de conserver son aspect brillant, il est conseillé de lessuyer régulièrement avec un chiffon doux. Tenez toujours le saya par la partie tressée.

Entretien de la lame :

Il faut vous munir dun kit de nettoyage comprenant : Huile Choji (utilisée pour prévenir de l'oxydation de la lame), Nugui (papier de riz très fin), Uchiko (Balle en poudre pour le polissage de la lame) et procéder aux 4 étapes suivantes :

1 – Essuyer la couche d’huile
La première étape consiste à retirer l’ancienne couche d’huile. Vous pouvez utiliser pour cela le Nugui (papier de riz). Sinon, un simple morceau de tissu propre ou un mouchoir en papier peut suffire. Faite bien attention cependant à ce qu’il ne contienne aucune particule susceptible de rayer la lame. Passer une première fois votre tissu doucement, sans appuyer, sur la lame pour enlever les impuretés. Puis répétez l’opération une deuxième fois avec un Nugui, mouchoir ou morceau de tissu propre, plus fermement cette fois-ci, pour enlever toute trace d’huile. N’oubliez pas le mune (dos) du sabre et très doucement, le ha (tranchant). Soyez délicat pour ne pas vous blesser !

2 – Passer la poudre d’Uchiko
La deuxième étape consiste à appliquer de la poudre d’Uchiko en tapotant légèrement à divers endroits pour répandre la poudre sur la lame. Cette poudre possède à la fois un pouvoir abrasif et absorbant afin d’éliminer tout résidu d’huile usagé sur le sabre. N’oubliez pas le mune ! Une fois la poudre répandue, de la même manière que dans la première étape, prenez un Nugui, mouchoir ou tissu et essuyez doucement l’Uchiko sur la lame.

3 – Huiler la lame
La troisième étape consiste à huiler de nouveau la lame pour la protéger de l’air et donc de l’oxydation. Pour cela, prenez la flanelle sur laquelle vous appliquez quelques gouttes d’huile, puis enduisez les deux faces du sabre, le dos et le tranchant.

4 – Vérifier que toute la lame soit bien huilée
La quatrième et dernière étape consiste à vérifier, en se servant des reflets de lumière sur la lame que celle-ci soit entièrement recouverte d’huile. Évitez de souffler ou de respirer dessus. .


NE JAMAIS TOUCHER UNE LAME A MAINS NUS. L'acier est très sensible aux empreintes digitales, celles-ci peuvent laisser des marques indélébiles 

Comment Nouer le Sageo ?

Le sageo est une petite corde unie ou tressée, en coton ou en soie, attachée au saya (fourreau) par un petit anneau, le kurigata. Les sageo sont utilisés pour tout types de sabre : katana, tachi, wakizashi et tanto.

Lorsque le sabre est porté, le saya est simplement glissé dans la ceinture (obi), le sageo s'attache alors au obi et permet d'éviter qu'on vole le sabre. Dans le cas où le sabre est utilisé comme décoration, le sageo est noué d'une certaine façon comme ornement.
Voici différentes manières de nouer le sageo :